Stan & Ollie Eiga: Tôken ranbu Le Roi Lion Replicas Les Incognitos Blood Brother Solis

Bobby Fischer

Bobby Fischer

Robert James Fischer, dit Bobby Fischer, né le 9 mars 1943 à Chicago aux États-Unis et mort le 17 janvier 2008 à Reykjavik en Islande, est un joueur d’échecs américain, naturalisé islandais en 2005. Champion des États-Unis à quatorze ans en 1957-1958, il devint champion du monde en 1972 en remportant, sur fond de guerre froide, le « match du siècle »note 1 à Reykjavik contre le Soviétique Boris Spassky.

Garry Kasparov déclara en 2008 que « Fischer peut tout simplement être considéré comme le fondateur des échecs professionnels et sa domination, bien que de très courte durée, a fait de lui le plus grand joueur d’échecs de tous les temps ». Il contribua de façon décisive, par ses revendications lors des tournois, à l’amélioration de la condition de joueur d’échecs professionnel, tant du point de vue financier que de l’organisation matérielle des tournois.

Après s’être retiré de toutes les compétitions en 1972, Fischer disputa en 1992, à Sveti Stefan et à Belgrade, pendant les guerres de Yougoslavie, un match revanche contre son adversaire de 1972, Boris Spassky, en violation de l’embargo proclamé par le département d’État américain. Menacé de poursuites par son pays, il termina sa vie en exil ; d’abord en Hongrie, puis au Japon, de janvier 2000 à mars 2005, et enfin en Islande, de 2005 à 2008. Il y multiplia les déclarations antisémites et anti-américaines. (Src/info)

VOIR FILM SUR LE SUJET


Portrait , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Related Posts

Archives

Lettre d’information